La structure générale du compte de résultat regroupe les charges et les produits en trois rubriques essentielles. Quelles sont ces rubriques et que contiennent-elles ?

Aller en bas

La structure générale du compte de résultat regroupe les charges et les produits en trois rubriques essentielles. Quelles sont ces rubriques et que contiennent-elles ?

Message par cindy jager le Jeu 26 Fév - 1:57

Question 38 : La structure générale du compte de résultat regroupe les charges et les produits en trois rubriques essentielles. Quelles sont ces rubriques et que contiennent-elles ?


Un des documents de synthèse obligatoires que doit produire l’entreprise, le compte de résultat récapitule les soldes des comptes de produits et de charge sur une période donnée qui s’écoule entre deux arrêtées de compte, le plus souvent douze mois.
Son établissement présente une structure bien définie dont les rubriques, au nombre de trois, regroupent chacune des charges et produits de nature homogène.
Afin de comprendre l’origine du résultat (perte ou bénéfice) dégagé par l’entreprise à la fin d’un exercice, le compte de résultat est présenté sous une architecture à trois niveaux qui sont : le résultat d’exploitation, le résultat financier et le résultat exceptionnel.


1 Le résultat d’exploitation.

Liée directement à l’activité de l’entreprise, la rubrique exploitation traduite par le résultat d’exploitation correspond à la différence entre les produits et les charges liées à l'exploitation des seuls facteurs de production. Il regroupe donc les charges et produits liés directement à l’activité, que ces charges ou produits soient décaissables ou non.
Les produits entrant dans le calcul du résultat d’exploitation sont les suivants : le Chiffre d'affaires net, la Production stockée, la Production immobilisée, les Subventions d'exploitation, les Reprises sur amortissements et provisions et les Autres produits d'exploitation.
De ces produits sont déduits l’ensemble des charges d’exploitation que sont : les Achats de marchandises corrigés la variation des stocks de marchandises (ce qui donne le Coût d’achat des marchandises vendues),les achats de matières premières et autres approvisionnements corrigés par la variation des stocks de matières premières et autres approvisionnements, les autres achats et charges externes, les impôts et taxes d'exploitation, les salaires et traitements, les cotisations sociales les dotations aux amortissements et provisions d'exploitation et les autres charges d'exploitation.
Le résultat d'exploitation est un bon indicateur fréquemment utilisé pour apprécier la performance économique intrinsèque d'une entreprise puisqu'il n'est pas influencé par d’autres éléments que ceux liés directement à l’activité de production.


2 Le résultat financier

Différence entre les produits financiers et les charges financières, le résultat financier traduit l’impact de la structure financière de l’entreprise au niveau du compte de résultat. C’est un indicateur du choix de la politique de financement de l’entreprise.
Les éléments entrant dans le calcul du résultat financier sont les produits financiers constitués par : les intérêts de placements, les cessions de valeurs mobilières de placement, les reprises sur provision financière (une provision financière peut être passée si la société anticipe une perte de ses placements probable et chiffrable) et les charges financières constituées par les dotations financières aux amortissements et provisions, les intérêts et charges assimilées, les différences négatives de change et les charges nettes sur cession de valeurs mobilières de placement.

Un résultat financier fortement négatif signifie que l'entreprise est lourdement endettée et peut entraîner une défiance de la part des investisseurs.


3 Le résultat exceptionnel

La troisième rubrique du compte de résultat est le résultat exceptionnel qui recense les éléments de nature exceptionnelle donc les éléments non récurrents qui ont pris naissance au cours de l'exercice considéré.
Il ne prend en compte que les produits et charges exceptionnels. Les produits exceptionnels peuvent concerner des opérations de gestion (par exemple le recouvrement inattendu d'une créance sortie des comptes) ou des opérations en capital (par exemple le produit de la vente d'un actif : une filiale, une usine, des machines de production...). De même, les charges exceptionnelles peuvent concerner des opérations de gestion (par exemple des coûts de restructuration) ou des opérations en capital (par exemple la valeur résiduelle, compte tenu des amortissements accumulés, des actifs vendus).

cindy jager

Messages : 4
Date d'inscription : 23/02/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum