EN QUOI L'EVOLUTION DU CONTEXTE ECONOMIQUE ET LES CONTRAINTES REGLEMENTAIRES IMPACTE T ELLE LE SYSTEME D'INFORMATION D'UNE BANQUE

Aller en bas

EN QUOI L'EVOLUTION DU CONTEXTE ECONOMIQUE ET LES CONTRAINTES REGLEMENTAIRES IMPACTE T ELLE LE SYSTEME D'INFORMATION D'UNE BANQUE

Message par BETTAS NISSRINE le Jeu 12 Fév - 22:50

Les systèmes d’information sont au cœur de l’activité bancaire et financière. Ils sont aussi soumis à de multiples contraintes autant économiques que règlementaires. C’est dans ce contexte que les fonctions du SI, doivent faire face à de multiples challenges, en plus de leurs attributions habituelles.
On peut le définir comme « l'ensemble du système de traitement de données, qui relève des technologies de l'information et de la communication, des opérations qui l'utilisent, et de l'organisation, au service des activités de l'établissement. »


I- PRESENTATIONDU CONTEXTE ECONOMIQUE ET REGLEMENTAIRE ACTUEL

1- Contexte économique

Les informations conjoncturelles de l’automne suggèrent une croissance globalement stable au quatrième trimestre 2014, avant une embellie plus prononcée au premier semestre 2015. La reprise aux États-Unis et au Royaume-Uni resterait solide, assise sur des dépenses des ménages encore vigoureuses, et sur un investissement productif dynamique.
Dans la zone euro, un certain nombre de freins se sont desserrés à l’automne. La dépréciation de l’euro depuis l’été s’est confirmée et donne quelques motifs d’optimisme pour les entreprises exportatrices. La baisse du cours du pétrole, qui s’est accentuée au cours du quatrième trimestre, enclenche dès à présent les effets favorables d’un mini-contre-choc pétrolier, sur le pouvoir d’achat des ménages d’une part, sur la situation financière des entreprises d’autre part. Comme de plus les impôts pèseraient moins fortement, le pouvoir d’achat du revenu des ménages accélérerait de nouveau, ce qui assurerait un certain regain de consommation au cours des prochains trimestres.
Dans ce cadre de regain de confiance, il résulte un durcissement encore plus fort de la concurrence alors même que la création de valeur des entreprises repose de plus en plus sur la conquête de marchés au-delà de leurs frontières. Les entreprises sont dans une perpétuelle recherche de baisse des couts et d’augmentations de performance et ce dans le but de satisfaire un client de plus en plus exigeant et de plus en plus regardant sur les prix.
2- Contexte réglementaire
Les principales références réglementaires en relation avec les SI sont :

• Qualité et auditabilité de l’information (article 5 CRBF 97-02)
« Le système de contrôle des opérations et des procédures internes a notamment pour objet de:
- vérifier la qualité de l’information comptable et financière ;
- vérifier les conditions d’évaluation, d’enregistrement, de conservation et de disponibilité de cette information, notamment en garantissant l’existence de la piste d’audit au sens de l’article 12 ;
- vérifier la qualité des systèmes d’information et de communication »

• Sécurité, continuité, intégrité, confidentialité (article 14 CRBF 97-02)
- Le niveau de sécurité des SI est périodiquement apprécié et, le cas échéant, des actions correctrices sont entreprises »
- Des procédures de secours informatique sont disponibles afin d’assurer la continuité d’exploitation »
- En toutes circonstances sont préservées l’intégrité et la confidentialité des informations

• Continuité d’activité (y.c. ressources techniques) (art. 14-1 CRBF 97-02)
• LCB-FT (Code monétaire et financier, réglementation)
• Maîtrise des prestations essentielles externalisées (articles 37-1 et suivants CRBF 97-02)
• Qualité des données (Bâle 2) : (Art. 145 Arrêté du 20 février 2007)
Les établissements assujettis mettent en place un système fiable pour valider l’exactitude et la cohérence des systèmes de notation, des procédés de notation ainsi que des estimations des paramètres de risque pertinents

II- IMPACT DES EVOLUTIONS ECONOMIQUE ET REGLEMENTAIRES SUR LE SI

1- Impact des évolutions économiques

La banque est un agent économique qui est réceptif aux moindres évolutions de son environnement tout en préservant ses informations stratégiques. Et donc son SI doit être aussi maniable et flexible que peut l’être une conjoncture économique tout en assurant un certain niveau de performance et de rationalisation des coûts dans un contexte concurrentiel ardu.

Un SI doit pouvoir aider à bâtir des stratégies de différenciation de plus en plus complexes pour préserver la compétitivité et assurer la pérennité.

Un SI doit être parfaitement sécurisé pour la protection des données clients ainsi que de leurs transactions vu l’impact que ça peut avoir sur l’image et la réputation de la banque.

La structure d’entreprise d’une banque impose un système d’information disponible 7J/7J et 24H/24H ouvert aux tiers dans des conditions de fluidité et sécurité irréprochables.

Grâce au système d’information, la banque peut récupérer, stocker, et analyser une quantité d’informations qui excède largement la capacité du raisonnement humain. Le système d’information intègre une fonction décisionnelle qui automatise le processus de recherche de l’information et la mise en forme des données nécessaires à la prise de décision d’où la réduction des coûts et la rapidité de réaction qui peut s’avérer être un avantage concurrentiel.

2- Impact des évolutions réglementaires

Le SI doit pouvoir intégrer à chaque fois les évolutions réglementaires à moindre coût telles les nouvelles règles comptables autour de des normes IAS/IFRS.

Le SI doit permettre une certaine homogénéité des informations pour faciliter la gestion des comptes consolidés. A ces contraintes s’ajoute celle de l’importance de la volumétrie de données gérées.

Le SI doit permettre la tenue de la comptabilité. L’organisation doit être claire et formalisée. Les dispositifs permettant d’assurer la sécurité physique et logique des systèmes et des données informatiques doivent être mis en place

Les systèmes d'information doivent être développés pour répondre aux exigences de sécurité, de fiabilité, de disponibilité et de pertinence de l'information comptable et financière.

La recommandation du 21 juillet 1981 relative aux mesures générales de sécurité des systèmes informatiques : « Il appartient aux détenteurs de fichiers nominatifs de prendre, sous leur responsabilité, les mesures générales de sécurité concernant le contrôle de la fiabilité des matériels et des logiciels, ainsi que la capacité de résistance aux atteintes accidentelles ou volontaires extérieures ou intérieures »

Le Système d’Information occupe une place prépondérante pour les banques, il est donc indispensable qu’il évolue afin de répondre aux nouvelles contraintes économiques et réglementaires qui pèsent sur celles-ci.
Il ne faut pas non plus négliger les évolutions technologiques qui ont un impact direct sur le SI si on ne veut pas tomber dans l’obsolescence.
L’intelligence économique est un des procédés novateurs dans le domaine qui est entrain de faire son chemin vers les entreprises françaises.

BETTAS NISSRINE

Messages : 5
Date d'inscription : 10/02/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum